Nos lecture du jeudi 3 octobre 2019

La jeune fille et la nuit / Guillaume Musso

Ce livre de Musso apporté par Francine se passe en France. C'est un bon thriller psychologique. Lors des 25 ans de la création de leur campus dans le sud de la France, 3 anciens étudiants, liés à la disparition d'une jeune étudiante de l'époque, se revoient pour la première fois. Bien des mystères et des vérités ressurgissent, et l'histoire nous tient en haleine avec des rebondissements jusqu'à la fin.

Le bruissement des feuilles / Karen Viggers

Francine nous apporte le dernier Karen Viggers que nous attendons avec impatience. Ce roman est une ode à la nature. Il se passe en Tasmanie dans le milieu des bûcherons et des chasseurs. A la mort de leurs parents, un grand frère prend soin de sa sœur et la séquestrant. Pour s’évader, elle lit 3 livres, toujours les mêmes. Puis elle rencontre un jeune garde-forestier qui lui fait découvrir la nature qu’elle n’a pas vu depuis sa tendre enfance.

La servante écarlate / Margaret Atwood

Francine nous parle de ce livre édité en 1985 et dont une série est sortie récemment à la télévision. Le livre est un succès sa parution. Il raconte une dictature où il y a 3 classes d’esclaves : les épouses qui dominent la maison, les Marthas qui l’entretiennent et les Servantes dont le rôle est la reproduction. Elles doivent enfanter du mari de la maîtresse.

Le livre décrit bien les émotions de chaque classe.

L’âge d’or / Diane Mazloum

L’auteur est une libanaise qui vit à Paris et elle a présenté son livre à la Société de lecture où Antoinette était présente. C’est une histoire vraie qui nous parle d'une jeune et riche libanaise. Elle vit dans dans les années 60 et tombe amoureuse d’un palestinien, qui va prendre les armes pour défendre son pays. Comment vont-ils vivre leur amour entouré du conflit qui déchire ces deux pays ?

La paix / Jean-Claude Carrière

C’est Antoinette qui présente cette étude philosophique sur la Paix. «La paix est l’état dans lequel on prépare la guerre » dixit Jean-Claude Carrière.

Des jours meilleurs / Marie Houriet

Marie est une jeune auteure genevoise. Antoinette l’a rencontrée au festival de Saint-Luc

Son livre se passe à Genève, à la pointe de la Jonction qui a été occupée par des parents soixante huitards vivant dans des bus désaffectés. La fille d’un de ces couples épouse un banquier gérant de fortune. Puis arrive la crise financière de 2018. Avec un ami, ils organisent le sabotage de leur banque d’une manière incroyable. Ce livre traite des enfants de parents de mai 68

Eugenia / Lionel Duroy

Claudine veut nous faire découvrir cet auteur qu’elle aime beaucoup et dont nous n’avons aucun livre.  Nous allons faire la connaissance d'une jeune roumaine durant la montée du nazisme dans son pays. Elle explique comment elle a lutté avec sa famille contre le nazisme en aidant, par exemple, son prof juif qui a été tabassé. C’est une belle écriture qui vient du cœur.

 

Lionel Duroy met toujours un peu de lui dans ses livres et lui-même a vécu l’antisémitisme de sa famille.

 

Il est grand temps de rallumer les étoiles / Virginie Grimaldi

Lydia nous parle de cette jeune femme qui s’enfuit avec ses deux filles pour échapper à ses dettes. Cette jeune femme va redécouvrir ses filles et les relations entre elle et ses filles. Chaque personnage écrit son livre de bord et comme chacune a un âge différent (12 ans, 17 ans et la mère) les sujets sont aussi différents.

Les fureurs invisibles du cœur / John Boyne

Floriane nous emmène en Irlande, de 1945 à nos jours. Une jeune fille de 16 ans tombe enceinte et fait un déni de grossesse. Elle se fait dénoncer par le curé de sa paroisse qui la banni. Elle quitte tout et part à Dublin. Elle fait adopter son enfant, Cyril. Mais le couple adoptif l’accepte mal et lui répète tout le temps, qu’il n’est pas leur fils. Au fil des années, Cyril découvre son homosexualité et à travers lui et sa quête d’identité, il nous fait vivre sa vie en Irlande.

Le liseur du 6h27 / Jean-Paul Didierlaurent

Un homme travaille dans une usine qui broie les livres. Il récupère chaque jour des pages et les lit dans le RER de 6h27, celui qu'il emprunte pour se rendre au travail. C'est Floriane qui voudrait que nous lisions ce livre très tendre.

Les gratitudes / Delphine de Vigan

Floriane nous demande combien de fois a-t-on dit MERCI ? C’est l’histoire d’une vieille dame qui perd les mots. Chaque jour, elle parle de moins en moins alors qu’elle était professeur de français. Elle est dans une maison de retraite et elle se lie d’amitié avec deux personnes : une voisine et un orthophoniste. Le livre conte les visites, les rencontres et c’est une fois la femme, une fois l’homme qui parle.

Le bord de l’abîme / Bernard Minier

Floriane nous amène ce livre qu’elle n’a pas lu. Personne d’autre ne l’a lu, donc nous ne pouvons pas vous en faire un résumé. Mais si vous l'avez lu, envoyez-nous votre avis!

Les boat people vietnamien en Suisse : de la mémoire à la création artistique

Le Van nous apporte ce livre qui relate l’arrivée des boat people en Suisse. Ce livre a été préparé pour l’office de la migration en Suisse et il est en français et en vietnamien. Une pièce de théâtre a été créée par la suite.

Une évidence / Martin Lugan

Une mère célibataire, avec un fils de 17 ans, travaille dans une société de communication. Elle est envoyée par son travail à Saint-Malo où son passé va la rattraper.

La chambre des merveilles / Julien Sandrel

Antonietta nous apporte le premier romand de Julien Sandrel. Il raconte l’histoire de Louis qui veut dire quelque chose à sa mère, mais elle n’a pas le temps de l’écouter. Elle part et son fils a un accident. Il est dans le coma. Elle va dans sa chambre et trouve un carnet des « merveilles » que son fils voulait découvrir tout au long de sa vie. Elle va faire ses merveilles et vient les lui raconter.

Enfance de terre / Didier Burkhalter

Antonietta nous apporte le livre de Didier Burkhalter qu’il a écrit quand il a quitté le Conseil Fédéral. Il raconte ses voyages et ses rencontres avec des enfants qu’il suit durant les 4 saisons. Ecriture poétique.

Ceux qui partent / Jeanne Benameur

Antonietta a découvert récemment cette auteure. Ce roman traite de l’exode aux Etats-Unis. Presque tout le livre se passe durant la dernière nuit avant l’arrivée à New York. Chacun y raconte sa vie.

C’est une belle écriture.

 

Les Dames du Parc / Laurette Mas-Camille

Myriam nous amène l’histoire de l’arrière-petite fille de Charlemagne, Judith. Mariée toute jeune, elle est couronnée reine, puis à la mort de son mari, épouse son fils. Elle montera donc 2 fois sur le trône. Ce roman historique se passe au IXe siècle.

Blanc Mortel / Robert Galbraith

Comme nous l’avons découvert lors de nos petites enquêtes sur les pseudonymes, Robert Galbraith est le pseudonyme de JK Rowling, l’auteur de Harry Potter. Ce livre apporté par Myriam est une nouvelle enquête du détective Cormoran Strike. Ce dernier fait la connaissance de Billy, jeune homme perturbé qui lui parle d’un crime dont il a été témoin étant enfant. Ses souvenirs sont flous mais il semble sincère. Cormoran va enquêter.

Code Lupin / Michel Bussi

C'est une livre dédicacé par l'auteur pour Bouillon de Lecture que nous apporte Myriam. C’est la version enrichie et illustrée d’image, des photos. C’est une enquête sur les traces d’Arsène Lupin et de Maurice Leblanc. Avec une fin toujours aussi incroyable.

 

Nos lectures du jeudi 23 mai 2019

C'est avec tristesse que je vous annonce qu'un problème informatique m'empêche de vous faire part des livres présentés lors de cette intéressante soirée.

 

Mais vous pouvez relire les compte-rendus des précédentes soirées.

Jeudi 23 juin

Des jours d’une stupéfiante clarté / Aharon Appelfeld

Un jeune homme, 20 ans, est libéré des camps de concentration par les troupes alliées. Il raconte son voyage, seul, entre le camp de concentration et la frontière. Catherine trouve que c’est une belle écriture. Elle a appris beaucoup de choses, par exemple : il y a des personnes qui vont mettre 2 ans pour rentrer chez eux en traversant l’Europe à pied.

 La Pythie / Mélanie Chappuis

A chaque orgasme, la Pythie voit l’avenir de l’homme avec qui elle est et souvent les circonstances de sa mort. Elle en fait son métier comme une prostituée. Elle cherche dans son histoire familiale pourquoi elle a ce don spécial. Elle découvre qu’il vient des chamanes argentins.

Claudine a bien aimé ce livre. Vous retrouverez cette auteure à la Vogue.

Train fantôme / David Collin

Voici le premier roman de cet auteur. C’est l’histoire de la recherche de l’image paternelle. Un jeune homme s’accroche aux hommes que sa maman lui ramène (comme on s’accroche à un train) mais les hommes passent comme des fantômes. Ce livre nous est présenté par Hong Van

Le murmure du vent / Karen Viggers

Myriam a pris ce livre dans la bibliothèque. Une biologiste s’occupe de recenser les kangourous qui envahissent les champs des agriculteurs en Australie. Les uns sont pour les exterminés, les autres pour les déplacer. A cela, s’ajoute une histoire sur les autochtones qui ont été déplacés à l’arrivée des blancs.

Le maître du Talmud / Eliette Abécassis

Voici un thriller théologique présenté. Eliette Abécassis est juive et elle écrit sur ce monde et la tradition juive : le Talmud

 

Soirée du jeudi 21 mars 2019

Mémoires au soleil / Azouz Begag

Amour d’un fils pour son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Ce fils essaie de reconstruire l’histoire de son père. Il se heurte à des difficultés.

Une douce odeur de pluie / Jojo Moyes

Claudine nous amène un autre livre de Jojoy Moyes. Celui-là parle d’une mère et de sa fille qui vivent à Londres. Elles ne s’entendent pas. La mère envoie sa fille se faire dresser en Irlande chez sa grand-mère. Peu à peu la fille s’entend bien avec sa grand-mère et tisse un lien solide. On découvre la vie d’une famille irlandaise. Claudine trouve cette histoire très belle.

 Idaho / Andria Williams

Nous partons maintenant pour Idaho Falls avec Claudine. Ce livre raconte une histoire vraie qui se passe en 1955. Un jeune militaire est envoyé à Idaho Falls, avec sa famille, pour s’occuper d’un réacteur nucléaire sans avoir conscience du danger. Le réacteur est vieux et rouillé, mais le chef falsifie les rapports de maintenance.

Evidemment, il y a un accident et le réacteur explose. Le jeune militaire se précipite au secours de ses collègues se soucier des conséquences mal connues à cette époque.

Leurs enfants après eux / Nicolas Mathieu

Antonietta nous présente le dernier Prix Goncourt. Ce livre raconte la vie de Nicolas en France.

 

Dans la forêt / Jean Hegland

Voici un livre futuriste présenté par Antonietta. Un jour il n’y a plus d’électricité. Une famille américaine a de plus en plus de panne dans leur maison de la forêt. La famille se rend en ville pour se renseigner et en ville sans électricité, il y a des pillages.

Les parents meurent et les filles doivent se débrouiller.

Portrait d’une femme engagée 1914-1918 / Marie-Hélène

Antonietta nous parle de cette biographie de Marie Curie entre 1914-1918. Ce livre est très intéressant.

 Le figurant / Didier Blond

Après la chanson de Michel Sardou, voici le livre du figurant apporté par Dominique. Le narrateur était figurant de François Truffaut dans le film « Baiser volé ». Il a fait la rencontre de Judith. 45 ans plus tard, il essaie de retrouver cette jeune fille dans un Paris qui a bien changé.

 Lettres à Nour / Rachid Benzine

Une jeune fille est partie en Irak et s’y est marié. Elle reprend contact avec son père pour lui expliquer sa décision. Le père lui réponde. Le livre se base sur l’échange de leurs lettres. C’est Dominique qui nous a présenté ce livre épistolère.

J’ai dû rêver trop fort / Michel Bussi

Sylviane nous parle du dernier livre de Michel Bussi. Il s’agit d’une histoire d’amour. Une hôtesse de l’air revit des escales faites 20 ans plus tôt et y retrouve des indices pour sa vie d’aujourd’hui. Un chapitre se passe en 99 et le suivant en 2019. Comme toujours un roman original.

 L’île au rébus / Peter May

Un meurtre a lieu sur l’île de Groix en Bretagne. La fille du mort engage un détective privé pour découvrir qui l’a tué. Le mort savait qu’il allait être tué et il a laissé des rébus pour son fils afin qu’il trouve le nom du tueur. Mais le fils décède également. Ce livre nous vient de Francine.

Le nouveau / Tracy Chevalier

Tracy Chevalier a participé à un projet : retranscrire le drame d’Othello de nos jours. Une cour d’école en 1974 aux Etats-Unis est le théâtre de ce drame qui se déroule sur une journée. Le matin, un nouvel enfant arrive dans une école. Cet enfant est noir. Tous les personnages d’Othello sont présents. C’est une livre très intéressant.

 Les oubliés du dimanche / Valérie Perrin

Christiane nous apporte le premier livre de Valérie Perrin. C’est l’histoire d’une jeune aide-soignante qui travaille dans un EMS.

 Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie / Virgnie Grimaldi

Une fille retourne vivre chez sa mère suite à une rupture douloureuse. Elle essaie de récupérer son ami en lui parlant des bons moments vécus. C’est Christiane qui nous parle de ce roman.

 

 

 

 

 

Nos lectures du jeudi 14 février 2019

 

Trois fois la fin du monde / Sophie Divry

Ce livre est un coup de cœur de la librairie Payot. C’est l’histoire d’un braquage raté pour Joseph et son frère : ce dernier est tué et lui arrêté et envoyé en prison (la 1ère fin du monde). Le livre parle de cette vie en prison avec ces sévices et ses insultes. Lors d’une explosion nucléaire, Joseph est libéré et se retrouve seul rescapé (2e fin du monde) comme Robinson Crusoé. Il se choisit une maison, se sert dans les magasins, plante un jardin potager, fait connaissance avec un chat, un mouton. Et la troisième fin du monde ramènent Francine qui a apporté ce livre et Joseph à la réalité.

 

La femme à la mobylette /Jean-Luc Seigle

Ce livre se passe dans les bas-fonds français, et Francine nous raconte l’histoire de Reine et ses trois enfants, une femme perdue affectivement, socialement, financièrement. Elle hésite à tuer ses enfants et elle ensuite. Dans un jour d’énergie, elle range son jardin et y découvre une mobylette. Elle la nettoie et trouve un travail grâce à sa mobylette. Elle remonte la pente, elle a un travail, elle créé des tableaux en tissus, rencontre un homme, mais….

 

Salina : les trois exils / Laurent Gaudé

Un cavalier arrive dans un village, des cris l’accompagnent. Le cavalier dépose au milieu du village un bébé. Le village est réuni, mais personne ne s’en approche. Les hyènes arrivent, mais ne touchent pas à l’enfant. Une femme décide alors de prendre le bébé et elle s’en occupe. Mais cet enfant sera toujours marginalisé à cause du mystère qui l’accompagne.  Salina grandit et elle épouse un homme alors que le frère de cet homme a des vues sur elle. Son mari part à la guerre et y meure.

C’est le fils qui raconte la vie de Salina avant d’enterrer sa dépouille.

 

 

Une aïeule libertine / Claudine Houriet

Sandra va parler avec son oncle et découvre le tableau d’une tante décédée. Elle fait des recherches pour connaître la vie de cette aïeule. L’aïeule se réveille et intervient dans les recherches de Sandra. Cette tante est partie en Russie et y a épousé un homme russe. Elle rentre à Paris et son mari la rejoint. Mais sa famille la rejette. Alors, elle peint et devient célèbre. Il y a interaction entre la jeune fille et l’aïeule.

 

LaRose / Louise Erdrich

Histoire d’un petit garçon amérindien de 5 ans qui vit dans une famille du Dakota du Nord en 1999. On y apprend la vie du clan et des familles. Le père d’une famille chasse et lors d’une chasse, pensant viser le cerf, il tue le fils de leurs voisins. La tradition dit que le père doit donner son enfant à la famille attristée en remplacement de la perte. Ce pauvre enfant, LaRose, est tiraillé entre sa famille biologique (qui a de nombreux enfants) et la famille adoptée (une seule sœur). Le livre est très bien écrit.

Cette auteure est une spécialiste de la vie amérindienne et a déjà écrit plusieurs livres sur le sujet. Ce roman a été couronné par le National Book Critics Circle Award.

 

Retour sur l’île / Viveca Stern

Un très bon livre qu’Annette a découvert.  Avec Viveca Stern, il y a toujours des cadavres, sur des îles scandinaves de préférence. Ce livre tient toutes ses promesses.

 

L’équation africaine / Yasmina Khadra

Histoire d’un médecin à Frankfor qui mène une vie ordinaire jusqu’au décès de sa femme. Il n’arrive pas à se consoler. Un ami l’entraîne dans un voyage humanitaire jusqu’au îles Comores. Mais ils sont pris en otage. Le livre raconte cette vie d’otage avec ses peurs, et ses rares joies.

 

Le lambeau / Philippe Lançon

Dominique nous a présenté ce beau livre. Voici le résumé qu’elle en fait « Ce livre est un monument rempli d’humanité, c’est incontestablement ce que j’ai lu de plus fort cette année. Philippe Lançon raconte l’attaque de Charlie Hebdo le 7 janvier 2013 dont il a été victime (un quart de son visage inférieur droit réduite en bouillie) et au cours duquel il a perdu beaucoup de ses amis.

Ce livre n’est pas un témoignage ordinaire. Il va plus loin que cela.

Il se raconte lui, comme il vit cette épreuve avec ses proches, avec les soignants, avec ses livres, avec la musique qui l’aident. Il raconte aussi sa vie d’avant, comment cet épisode le changera à jamais physiquement et moralement. Ce n’est jamais haineux, ni larmoyant, ni plaintif, il n’y a aucun jugement, juste une très grande intelligence, une culture immense et une empathie hors norme pour cet homme meurtri au plus profond de sa chair et de son âme qui subira une quinzaine d’opérations. On est avec lui dans cette chambre d’hôpital avec ses craintes, ses angoisses, ses espoirs, ses déceptions et sa renaissance.

J’ai eu du mal à quitter le livre à la fin… je ne l’ai pas lu d’une traite…mais bravo à lui d’avoir pu mettre noir sur blanc autant de sensations… il ne peut laisser indifférent. »

 

La vraie vie / Adeline Dieudonné

La narratrice a 10 ans et nous raconte sa vie entre ses parents indifférents et son frère, traumatisé par un événement. Elle décide de fabriquer une machine à remonter le temps pour que cet événement n’ait pas lieu et que son frère continue de sourire.

Mais la vie n’est pas si facile.